Marie-Thérèse L’HUILLIER a été décoré Officier de l’Ordre National du Mérite

Marie-Thérèse L’HUILLIER a été décoré Officier de l’Ordre National du Mérite ! Félicitations à elle ! Le Président de FNSF a délégué Mme Delphine CANTIN pour adresser son discours :

“Monsieur le Président du CNRS,
Mesdames, Messieurs les Directeurs,
Mesdames, Messieurs,

Le Président ne peut être avec vous ce soir, il s’excuse, à vous et à particulièrement à Marie-Thérèse. J’ai eu l’honneur d’être déléguée par le Président, et je vous lis son discours.

C’est un grand plaisir et un honneur de représenter la FNSF ce soir parmi vous pour honorer notre chère Marie-Thérèse. Je vais être brève pour montrer à quelle point elle mérite d’être reconnue.

Tu as énormément apporté au monde associatif en faveur des Citoyens Sourds. Tu es une grande militante, connue de tout le monde.

Tout a bien commencé lors du « Réveil Sourd », des années 1970 par ton initiative dans la première émission en Langue des Signes « Mes Mains ont la parole », ensuite dans l’émission « Œil et la Main », dont cet émission a fêté récemment son 600ème émission. Avec l’audience des millions de Français, depuis des années, tu as permis de leur découvrir une Langue naturelle qui était très méconnue ! Cette Langue est maintenant reconnue par la loi, et assez connue des Français.

Pour notre chère Fédération, tu étais et tu es une femme de valeur, attaché aux valeurs, ceux de la Fédération et ceux de la République.

Par tes expériences d’enfance, tu es engagé dans le combat contre l’illettrisme, et en faveur de l’éducation des enfants Sourds. Vous étiez l’un des pionniers du mouvement associatif des Sourds, depuis des dizaines d’années ont vu le jour se développer.

Engagé au Centre National de la Recherche Scientifique, depuis 5 ans maintenant, tu es devenue ingénieure. Marie-Thérèse, avec tout son cœur, apporte ses expériences, ses connaissances dans la recherche et pour le développement de futures générations. Tu es un modèle pour la jeunesse, montrant que les Sourds peuvent apprendre à lire et écrire à tout âge, devenir un jour ingénieurs, et éventuellement se voir un jour se remettre une récompense par leur dévouement.

Ma chère Marie-Thérèse. Comme je te l’ai dit au début de discours, c’est un vrai plaisir de te voir remettre ces insignes d’Officier.

De par ton parcours, de l’animatrice télévisée à ingénieure, passant par le conte, la pédagogie, et le journalisme ; ton engagement pour la France – la Communauté Sourde – ,par tout ton service rendu à la Nation, ils sont largement mérités ; j’en suis reconnaissant et je t’en remercie.

Je suis très heureux que tu te sois fait un honneur.

Toutes mes sincères et chaleureuses félicitations !

Vincent COTTINEAU”