Nos objectifs

La Fédération Nationale des Sourds de France, dénommée la Fédération dans les présents statuts, a pour but :

De rassembler les personnes sourdes, soit les personnes atteintes de surdité, tant mineures que majeures, de France et leurs proches par le biais de leurs associations afin de coordonner leurs actions pour leur accès à la pleine citoyenneté, dans tous les domaines et à tous les niveaux, et les représenter auprès de tout organisme privé, public ou parapublic, concerné directement ou indirectement.
La Fédération représente les citoyens sourds de France, individuellement et collectivement, auprès des pouvoirs publics et des organismes internationaux représentatifs des sourds (Fédération Mondiale des Sourds (WFD) et Union Européenne des Sourds (EUD).
De se charger de la défense des intérêts et des droits des personnes sourdes, y compris par des actions en justice, et de participer à tout projet ou décision les concernant directement ou indirectement.
La Fédération fonde son action sur les principes contenus dans la Charte des Droits du Sourd, approuvée par l’assemblée générale le 9 mai 1998 à Limoges et ratifiée le 24 octobre 1998 à Montrouge, mais ceci ne doit pas se faire au détriment de tout autre droit ou intérêt dans le respect de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme approuvée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 10 décembre 1948.
De promouvoir les lieux de vie et tout type de services destinés aux personnes sourdes et à leurs proches dans tous les domaines et à tous les niveaux, et assurer la conservation, la transmission et la diffusion du patrimoine culturel de la communauté sourde, y compris sa langue naturelle.
La Fédération a vocation à couvrir tous les aspects de la vie de la communauté sourde et des citoyens sourds et leurs proches : vie économique et sociale (emploi et administration), vie associative, vie politique, vie civique, justice, enseignement, instruction, éducation, éducation populaire, formation, santé, culture, loisirs, sports, retraite, communication, information, sûreté, sécurité.
Notre Fédération est reconnue d’utilité publique

Reconnue d’utilité publique, décret du 24 septembre 1982, la Fédération Nationale des Sourds France défend les droits de toutes les personnes sourdes sans exception. Elle est présente dans les régions de métropole et d’Outre-Mer, au travers de ses plus de 70 associations membres.

Une Fédération engagée à l’échelle nationale et internationale

Depuis plusieurs années,  la FNSF est membre à l’Union Européenne des Sourds (ou European Union of the Deaf en anglais) ainsi que la Fédération Mondiale des Sourds (ou World Federation of the Deaf en anglais).

La Fédération mondiale des sourds (WFD) est une organisation internationale non-gouvernementale qui représente environ 70 millions de personnes sourdes dans le monde entier. On estime que plus de 80% de ces 70 millions vivent dans les pays en développement, où les autorités sont rarement familiers avec leurs besoins ou leurs désirs.

Reconnu par l’Organisation des Nations Unies (ONU) comme leur porte-parole l’organisation, la WFD travaille en étroite collaboration avec l’ONU et ses divers organismes dans la promotion des droits fondamentaux des personnes Sourdes en conformité avec les principes et les objectifs de la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme et autres actes généraux et les recommandations de l’ONU et ses institutions spécialisées.

Lorsque cela est nécessaire, WFD utilise des mesures spéciales, légales ou administratives permettant d’assurer que les personnes sourdes dans tous les pays ont le droit de préserver leurs langues des signes propres, les organisations et les activités culturelles et autres. Le plus important parmi les priorités de la WFD sont les personnes sourdes dans les pays en développement, le droit à la langue des signes, et l’égalité des chances dans toutes les sphères de la vie, y compris l’accès à l’éducation et l’information.

Visiter sur son site Internet WFD
L’Union européenne des sourds (EUD) est un organisme à but non-lucratif européenne dont les membres sont les associations nationales de personnes sourdes en Europe. EUD a été créé en 1985, et est la seule organisation représentant les intérêts des Sourds Européens au niveau européen. EUD vise à établir et maintenir des débats au niveau européen, en s’assurant que les questions soulevées sont prises en compte. Nous faisons cela en consultation avec les membres des Associations Nationales des Sourds (NAD).

La FNSF y est affiliée depuis sa création, et participe activement aux délibérations de l’Assemblée Générale.

Visiter son site Internet EUD